IKOVA fait le point. Chaque mois, on vous propose une sélection des actualités Search & Analytics à ne pas manquer. 🧐

Ce mois-ci, au programme :

Les avis sur Google ne se limitent plus aux fiches Google Business Profiles mais intègrent également des sources externes comme Trustpilot, permettant une vue multi-sources de la réputation en ligne.

Cette évolution répond à l’objectif du DMA de l’UE de limiter l’abus de position dominante de Google, favorisant ainsi une plus grande diversité dans les sources d’avis.

Les entreprises doivent désormais diversifier la collecte d’avis sur plusieurs plateformes en ligne, au-delà des avis Google, pour améliorer leur visibilité et leur réputation en ligne. La création d’une page d’avis sur le site web de l’entreprise est encouragée pour renforcer sa présence dans les résultats de recherche.

https://www.abondance.com/20240126-360584-avis-google-business-profile.html


Google utilise principalement le contenu de la page pour déterminer l’extrait approprié. Parfois, l’élément de méta-description est utilisé lorsque cela décrit mieux la page.​

Google a retiré la section concernant les résultats enrichis et les données structurées de sa page de documentation, soulignant que la méta-description et les données structurées ne sont pas les sources principales des extraits.​

Cette actualité met en évidence l’importance de créer un contenu de qualité pour influencer les extraits dans les résultats de recherche de Google.​

https://www.seroundtable.com/google-search-result-snippets-generated-from-page-content-36673.html


Selon une étude Adobe menée sur le marché US, TikTok est de plus en plus utilisé comme un moteur de recherche, en particulier par les jeunes générations. Les utilisateurs de TikTok, en particulier la Gen Z (nés après 1996) et les Millennials (nés entre 1981 et 1996), se tournent vers la plateforme pour rechercher des informations, des tutoriels, des avis personnels, et bien plus encore.​

40 % des consommateurs et 64 % de la Gen Z auraient déjà utilisé TikTok pour mener des recherches, et environ 10 % des utilisateurs de la Gen Z préfèrent TikTok aux moteurs de recherche traditionnels comme Google. Ce chiffre illustre l’impact significatif de TikTok mais doit être modéré : ce sont des chiffres US et ces chiffres restent assez peu précis sur la fréquence d’utilisation.

https://www.adobe.com/express/learn/blog/using-tiktok-as-a-search-engine

SGE de Google pourrait transformer le marketing PPC en répondant directement aux requêtes dans les résultats de recherche, réduisant potentiellement le trafic vers les sites.

Les publicités apparaîtront au-dessus et en dessous des résultats SGE, mais leur placement pourrait changer, affectant la visibilité des annonces. Une adoption généralisée de SGE n’est pas immédiatement attendue, ce qui pourrait retarder les changements significatifs sur les métriques PPC.

Une pleine mise en œuvre de SGE pourrait réduire les taux de clics (CTR), orientant les annonceurs vers des métriques comme le CPA et le ROAS. L’approche envers la recherche de mots-clés évolue vers une stratégie dynamique et orientée flux, nécessitant une collaboration plus étroite entre les spécialistes PPC et SEO pour optimiser les expériences utilisateur.

https://searchengineland.com/google-search-generative-experience-impact-ppc-smx-next-436560


Google Ads introduit l’option d’afficher une seule ligne de titre pour améliorer les performances des annonces. Possibilité d’associer jusqu’à trois titres et deux descriptions au niveau de la campagne, avec programmation et épinglage spécifiques.

Les actifs automatisés au niveau du compte, tels que les images et les liens annexes, peuvent remplacer ou compléter les actifs manuels pour améliorer la performance des annonces. L’IA de Google optimise les annonces en affichant des actifs dynamiques prédits pour améliorer l’engagement.

https://www.seroundtable.com/google-responsive-search-ads-updates-36825.html

La version 2 du Consent Mode pour les tags Google représente une mise à jour significative pour la gestion du consentement des utilisateurs sur les sites web. ​

La nouvelle structure d’URL pour la transmission des états de consentement permet une meilleure intégration et gestion des préférences de consentement des utilisateurs, tout en respectant les directives de protection de la vie privée.​

Il sera obligatoire d’implémenter le Consent Mode pour les sites web ou applications collectant des données pour la constitution d’audiences ou le remarketing avec les services publicitaires de Google à partir de 2024.​

Les propriétaires de sites web et les développeurs doivent mettre à jour leurs configurations de tag pour intégrer Consent Mode V2, en particulier pour gérer les nouveaux signaux de consentement.​

https://www.simoahava.com/analytics/consent-mode-v2-google-tags


Danny Sullivan a affirmé que les données de Google Analytics ne sont pas utilisées pour le classement dans les résultats de recherche, même lorsque ces données sont connectées à Google Search Console. Cette déclaration répond à une question fréquente dans la communauté SEO sur l’usage potentiel des données GA par Google pour influencer les classements.​

Google a maintenu cette position pendant plusieurs années, insistant sur le fait qu’il n’utilise pas les facteurs comportementaux pour le classement, à l’exception des métriques du système d’expérience de page.​

Malgré les clarifications répétées de Google, il existe toujours des mythes et des confusions au sein de la communauté SEO concernant l’utilisation des données GA pour le classement.​

https://www.seroundtable.com/google-ranking-ga-search-console-36672.html


Google doit résoudre les préoccupations de l’Autorité de la concurrence du Royaume-Uni (CMA) avant de pouvoir supprimer les cookies tiers de Chrome. La dépréciation prévue des cookies tiers dans la seconde moitié de 2024 pourrait être retardée, offrant aux marques plus de temps pour explorer des alternatives.

La CMA a exprimé des inquiétudes sur le fait que Google pourrait continuer à bénéficier des données des utilisateurs tout en limitant l’accès à ces données pour ses concurrents.

Google s’engage à travailler avec la CMA pour résoudre ces problèmes et reste confiant dans la transition de l’industrie vers un modèle sans cookies tiers en 2024.

https://searchengineland.com/google-cannot-proceed-third-party-cookie-deprecation-437212

Google lance Circle to Search et la multi-recherche sur Android, permettant de rechercher des informations sur des éléments spécifiques directement sans quitter l’application en cours.

Disponible le 31 janvier 2024 sur des smartphones haut de gamme comme les Pixel 8 et Samsung Galaxy S24, ces fonctionnalités utilisent l’IA pour offrir des résultats précis en combinant texte et images dans les requêtes de recherche.

 

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *